BILAN AUTO TECHNIC DU HIL (35230) 11 rue Louis Delourmel NOYAL CHATILLON SUR SEICHE

????????????????????????????????????????????????????????????????

Bienvenue chez BILAN AUTO TECHNIC DU HIL

Ouverture du Lundi au Vendredi

de 9h00 à12h30 et de 14h00 à 18h00

et le samedi de 9h00 à 13h00.

Informations techniques

 

Tout savoir sur le contrôle technique


  

Bien préparer son contrôle

Faites votre « contrôle » avant le contrôle technique... 

En France, plus de 20 % des véhicules contrôlés doivent être présentés en contre-visite après réparation. Auto Sécurité vous donne quelques conseils pour éviter une contre-visite...


Les 5 défaillances les plus fréquentes 

 Éclairage / Signalisation : tout le système doit fonctionner, y compris celui des plaques d'immatriculation, les clignotants ou les témoins du tableau de bord. Contrôlez l'ensemble de l'éclairage de votre véhicule en vérifiant : feux de croisement, de route, de position, clignotants, signaux de détresse, feux de stop, troisième feu de stop et catadioptres. Pour les feux de stop, faites-vous assister de quelqu'un pour vérifier leur fonctionnement. 

 Freinage : si votre voiture se déporte à gauche ou à droite au freinage : c'est sans doute le signe de freins en mauvais état. Vérifiez le niveau de liquide de frein. S'il est insuffisant, cela peut dégrader l'efficacité du freinage et révéler la présence de fuites. 

 Pneumatiques : avant le contrôle, vérifiez la pression et l'état de vos pneus. S'ils sont déformés, déchirés ou usés (moins de 1,6 mm de profondeur de sculpture), vous devez les changer. 

 Pollution : veillez à ce que les fumées d'échappement ne soient pas de couleur anormale (bleue, blanche ou noire) et ne sortent pas en quantité trop importante. Le cas échéant, faites vérifier votre véhicule par un professionnel. Assurez-vous également que votre pot d'échappement soit correctement fixé en le secouant légèrement et vérifiez que vous n'avez pas de fuites. 

 Plaques d'immatriculation : vérifiez la bonne fixation de vos plaques d'immatriculation avant et arrière. Elles doivent également être lisibles et non détériorées. Attention, seules les plaques réglementaires sont acceptées. 

 Quelques autres points à vérifier vous-même... 

  • Le bon fonctionnement du klaxon
  • L'état du pare-brise (pas de fissure supérieure à 30 cm)
  • L'état et la fixation des rétroviseurs intérieur et extérieurs
  • L'état des balais d'essuie-glace et la présence de liquide lave-glaces
  • Le fonctionnement des ceintures de sécurité
  • Le niveau d'huile moteur

ATTENTION
La réglementation nous interdit la dépose des sièges bébé. Afin que le contrôleur puisse effectuer les vérifications des sièges et des ceintures, pensez à retirer les sièges bébé avant la prise en charge du véhicule.

 

Qu'est ce que le Contrôle Technique Automobile ?

124 points de contrôle réglementaires à effectuer
Un contrôle réglementaire, visuel et sans démontage, permet de vérifier périodiquement l’état des principaux organes de sécurité de votre véhicule. Son rôle est d’améliorer la sécurité routière et de protéger l’environnement. Il est réalisé par des contrôleurs agréés par l’État garantissant une visite objective et indépendante.

Bon à savoir
Le jour de votre visite, pensez à vous munir de votre carte grise.
Ce document est obligatoire pour effectuer le contrôle technique de votre automobile.

 
 

Quand effectuer son contrôle technique ?

Pour la première fois, dans les 6 mois qui précèdent le 4ème anniversaire de la mise en circulation de votre véhicule (cette date figure en haut à droite de votre carte grise). Il doit ensuite être renouvelé tous les 2 ans. 

Que faire si l’on vend un véhicule de plus de 4 ans ?
Votre dernier contrôle date de moins de 6 mois :
 Vous devez seulement remettre le procès-verbal à l’acquéreur.
Votre dernier contrôle date de plus de 6 mois :
 Vous devez soumettre le véhicule à un nouveau contrôle et remettre le procès-verbal à l’acquéreur.

Si une contre-visite est prescrite (défaut à corriger avant 2 mois), l’acquéreur devra s’en acquitter dans les délais. Si une contre-visite a été réalisée, remettez tous les procès-verbaux (visite technique périodique et contre-visite) à l'acquéreur.

Bon à savoir
Si vous n’effectuez pas votre contrôle technique dans les temps, vous êtes passible d’une contravention de 4ème classe, soit 135 € et votre carte grise peut vous être retirée. Pour ne pas oublier votre prochain contrôle, nous vous proposons de vous alerter gratuitement ! 

 
 

Qu'est-ce qu'une contre-visite ?

C’est un second examen nécessaire pour vérifier si les points défectueux détectés lors d’une visite technique périodique, ont été réparés. Dans ce cas, un délai de 2 mois vous est octroyé pour effectuer les réparations et représenter votre véhicule. Passé ce délai, une nouvelle visite technique périodique complète est obligatoire.

Bon à savoir
N’attendez pas le dernier jour pour faire votre contre-visite : si certains points ne sont pas conformes, vous n’aurez pas de délai supplémentaire.

 
 

Le contrôle technique volontaire

Vous partez en vacances ou en week-end prolongé ?
Vous doutez de l'état d'un des organes de sécurité de votre véhicule ?
Autant de raisons pour passer un 
CONTROLE VOLONTAIRE !

Les 124 points de contrôle règlementaires peuvent être vérifiés, intégralement ou partiellement à votre demande. Le contrôle volontaire ne donne pas lieu à une contre-visite et ne modifie en rien la date limite de validité de la visite technique périodique obligatoire.

Attention : un contrôle technique volontaire ne peut être transformé en contrôle technique règlementaire.

Bon à savoir
Une défaillance mécanique, ou un départ en vacances… autant de bonnes raisons pour effectuer un contrôle technique volontaire. Vous pouvez choisir les éléments sur lesquels il portera : freinage uniquement, freinage + signalisation, pollution…

 
 

Le procès-verbal

A l'issue du contrôle, un procès-verbal vous est remis par le contrôleur, 2 cas peuvent se présenter :

1/ Votre véhicule ne présente aucune anomalie grave :
Le contrôleur appose immédiatement un timbre sur votre carte grise et une vignette sur votre pare-brise.

2/ Votre véhicule présente des anomalies entraînant des réparations :
Vous disposez de 2 mois pour faire effectuer les réparations par le professionnel de votre choix et présenter votre véhicule à la contre-visite. Ne laissez pas passer ce délai de 2 mois car dans ce cas, vous seriez obligé de refaire un contrôle technique complet. 
 
 

Véhicule Utilitaire (moins de 3,5 tonnes)

Si vous possédez un véhicule utilitaire de moins de 3,5 tonnes, vous êtes tenu aux obligations légales se rapportant aux véhicules particuliers.
Une visite complémentaire portant sur un nombre restreint de points de contrôle (pollution, OBD…) est à réaliser entre le 11ème ou 12ème mois suivant votre dernière visite technique périodique ou contre-visite.

Bon à savoir
Consultez régulièrement votre carte grise : la date de votre prochain contrôle y est mentionnée
(pour le 1er contrôle, voir la mention portée par la Préfecture ; pour les contrôles suivants, voir le timbre apposé par le contrôleur). 

 
 

4X4, Camping car et autres véhicules

Certains véhicules nécessitent que le centre de contrôle technique soit pourvu d’un équipement spécial. C’est le cas par exemple des 4X4, camping car et autres véhicules avec un important gabarit. Pensez à valider avec le contrôleur que le centre est bien équipé pour contrôler votre véhicule si ce dernier rentre dans cette catégorie.
 
 

Les véhicules spécifiques : GPL - GNV

Réservoirs GPL : contrôles spécifiques 

A partir du 1er janvier 2011, les véhicules roulant au carburant gaz (GPL ou GNV), devront se rendre dans un centre dont le contrôleur a été spécialement qualifié, après formation, et disposant d'un matériel particulier.

Pour renforcer la sécurité des véhicules équipés de gaz sous pression, la nouvelle réglementation instaure des points de contrôles portant notamment sur la recherche de fuites éventuelles et l'état de fixation de tout l'équipement spécifique " gaz " (embout de remplissage, réservoir, toutes canalisations jusqu'au moteur). La durée du contrôle sera alors rallongée mais il n'y aura pas de modification de la durée de validité du contrôle qui reste à 2 ans.



 
 

Les véhicules spécifiques : Collection

Véhicules de collection : pour eux aussi ! 

Les véhicules de collection sont des véhicules de plus de 30 ans d'âge dont le certificat d'immatriculation porte la mention " collection ". Ils sont autorisés à circuler sur l'ensemble du territoire national, comme tout autre véhicule, dès lors que leur contrôle technique est favorable. Celui-ci doit être effectué tous les 5 ans.
Attention, si vous possédez un véhicule de 30 ans ou plus mais sans la mention " collection " sur son certificat d'immatriculation, vous devez effectuer un contrôle technique tous les 2 ans.

Le procès-verbal, le timbre et la vignette devront réglementairement mentionner le délai de validité standard (2 ans). Le centre de contrôle peut toutefois vous délivrer une attestation complémentaire de validité pour 5 ans.

Votre véhicule a été mis en circulation pour la première fois : Vous devez présenter votre véhicule au contrôle :
avant le 31 décembre 1919 en 2013
entre le 1er janvier 1920 et le 31 décembre 1939 en 2012
à compter du 1er janvier 1940 en 2011
si la date de première mise en circulation ne peut être déterminée en 2012

Pour information : les véhicules de collection peuvent conserver les plaques d'immatriculation en caractères blancs sur fond noir. Vous pouvez demander que votre certificat d'immatriculation (ex-carte grise) porte la mention "véhicule de collection", pour cela adressez-vous en Préfecture.